I Love Techno : DUSHOW à 160BPM

2014

I Love Techno : DUSHOW à 160BPM

Samedi 14 décembre à l’Aréna, I Love Techno Montpellier accueillait 27 000 teuffeurs pour 10 heures de musique techno. 

Avec une moyenne d’âge de 20 ans les participant ont pu assister à 20 DJ set répartis dans 3 salles à thématiques différentes.

58 opérateurs ont mis en service un dispositif technique comprenait pour le son de façade un total de :

  • 52 L-Acoustics K1
  • 24 L-Acoustics K1SB
  • 36 L-Acoustics SB28
  • 24 Meyer Sound M3D
  • 24 Meyer Sound M3DSUB
  • 6 Meyer Sound MICA
  • 4 Meyer Sound 700HP

Sans jamais dépasser la prescription légale de 105dBA, la qualité du son a su garder les amateurs en transe jusqu’à l’aube…

La lumière répartie dans les 3 sales et un Chill Out soulignait judicieusement les rythmiques lancinantes pour créer un espace propice à la fête.

On dénombrait :

  • 80 JARAG 5 – Par 30
  • 76 Sharpy Lyre Beam 190w Clay Paky
  • 40 Sharpy WASH Lyre 330w Clay Paky
  • 53 VaryLed A7 ZOOM JB Lighting lyre à LED
  • 69 ATOMIC 3000 DMX strob
  • 20 Alpha Beam 300 lyre Clay Paky
  • 25 Mac Aura Lyre à LED MARTIN
  • 24 Par LED noir MiniBeam OXO 7x3W / 10°  IP20
  • 10 Par LED TourKolor Starway RGBW 15° IP66
  • 23 Madesign  RGBW – AYRTON
  • 14 MAC Viper Profile – lyre effet 1000w HID Martin
  • 14 VL2500 lyre effet VARI*LITE 700W MSR
  • 10 VL3500 lyre WASH VARI*LITE HMI 1500W
  • 6 VL3000Q lyre effet VARI*LITE HMI 1200W
  • 6 Découpe 2,5kw 71xSX2 zoom Robert Juliat
  • 6 Série de 2 barres de 4 ACL 250W noirs Thomas
  • 4 Projecteur Fresnel 2 KW CASTOR Strand Lighting
  • 16 HPIT400 Projecteur HPIT 400 W étanche
  • 12 Par 64 long noir Thomas
  • 7 Sunny Mirror
  • 1 Boule à facettes de 2,4m

Avec dans chaque espace de multiples écrans géants :

  • 167 Panneaux SMD 20mm EC20 Martin
  • 28 Panneaux LED 6mm SMART P6
  • 25 Panneaux SMD 40mm Martin LC+ 2140
  • 2 Vidéoprojecteur SXGA+12 000 Lumens DLP Barco SLM-R12+

Le tout accroché sur des structures composées de

  • 424 Éléments de pont
  • 100 Moteurs
  • 14 Télécommandes

Bref une mise en oeuvre démente pour un événement qui ne l’était pas moins.